Nos engagements : la qualité, notre quotidien

Le CMFAD fonde ses principes sur des engagements qualité constants et rigoureux.

Une politique qualité de longue date régit notre quotidien afin de vous garantir une sécurité et une qualité de soins optimales.

Toutes les instances nécessaires au bon fonctionnement de l’établissement sont soutenues par une équipe pluridisciplinaire (infirmières, secrétaires médicales, aides-soignantes) et managées par un gastro-entérologue responsable accompagné par le directeur du centre.

  • CLIN (Comité de lutte contre les infections nosocomiales) – Dr SYSTCHENKO
  • CLUD (Comité de lutte contre la douleur) – Dr WENDEHENNE
  • COMICAL (Commission qualité) – Dr VILLAUDY / Dr THEVENET
  • COMEDIM (Comité du médicament) – Dr VILLAUDY
  • CDU (Commission des usagers) – Dr WENDEHENNE

De nombreux groupes de travail sont organisés autour des points-clés de notre cœur de métier au sein des différentes instances.

Logo HAS

La charte du patient hospitalisé : principes généraux

  • L’accès au service hospitalier est ouvert à tous, et en particulier aux personnes les plus démunies. Il est adapté aux personnes handicapées.
  • Les établissements de santé garantissent la qualité des traitements, des soins et de l’accueil. Ils sont attentifs au soulagement de la douleur.
  • L’information donnée au patient doit être accessible et loyale. Le patient participe aux choix thérapeutiques qui le concernent.
  • Un acte médical ne peut être pratiqué qu’avec le consentement libre et éclairé du patient.
  • Un consentement spécifique est prévu notamment pour les patients participant à une recherche biomédicale, pour le don et l’utilisation des éléments et produits du corps humain et pour les actes de dépistage.
  • Le patient hospitalisé peut, à tout moment, quitter l’établissement, sauf exceptions prévues par la loi, après avoir été informé des risques éventuels qu’il encourt.
  • La personne hospitalisée est traitées avec égard. Ses croyances sont respectées. Son intimité doit être préservée ainsi que sa tranquillité.
  • Le respect de la vie privée est garanti à tout patient hospitalisé ainsi que la confidentialité des informations personnelles, médicales et sociales qui le concernent.
  • Le patient a accès aux informations contenues dans son dossier, notamment d’ordre médical, par l’intermédiaire d’un praticien qu’il choisit librement.
  • La patient hospitalisé exprime ses observations sur le soin et l’accueil et dispose du droit de demander réparation des préjudices qu’il estimerait avoir subis.